TN NEWS

Kébili, capitale des dattes, mais région marginalisée

Kébili, gouvernorat du sud-ouest de la Tunisie, au cœur d’une oasis, assure la production de 70% de la récolte nationale de dattes et dispose de grandes potentialités dans le domaine agricole et touristique. Pourtant, il vient d’être classé dernier des 24 gouvernorats du pays, dans l’indice d’attractivité régionale 2018, publié par l’Institut arabe des chefs d’entreprise (IACE), avec un score ne dépassant pas le 1,70/10.Capitale des dattes par excellence, Kébili compte parmi les régions les plus riches à l’échelle nationale en produits agricoles, notamment les produits des oasis, puisqu’elle dispose de plus de 37 mille ha d’oasis, 51 mille ha de terres cultivables, 15 mille ha de zones irriguées, 23 mille ha de forêts…Le gouvernorat recèle d’importants cheptels (ovins, caprins, camélidés…), favorisant une production annuelle moyenne de 975 tonnes de viande, 8 750 tonnes de lait et 160 tonnes de laine. Il assure, aussi, une production annuelle moyenne de 60 mille tonnes de fruits, 20 mille tonnes de cultures maraîchères et 2200 tonnes de primeurs. Le problème de non connectivité Pour Majdi Hassen, directeur exécutif de l’IACE, ” une région aussi riche avec des spécificités se rapportant aux produits des palmiers peut réussir facilement son développement, mais à condition de faire sa promotion et de commercialiser ses produits de base à l’intérieur et à l’extérieur du pays ; ceci ne peut se réaliser qu’en mettant en place une infrastructure adéquate et en mobilisant les technologies nouvelles “.Il estime que le problème crucial pour ce gouvernorat réside dans sa non connectivité. D’après lui, Kébili souffre d’une faible connectivité en matière d’infrastructure routière, numérique, et aussi en matière d’adduction de l’eau et d’approvisionnement en électricité.En fait, tout investisseur voulant s’implanter dans une région, exige qu’elle soit accessible à travers une infrastructure routière adéquate, la reliant aux ports nationaux et aux principaux gouvernorats de consommation, afin qu’il puisse commercialiser ses produits que ce soit dans le marché intérieur ou à l’étranger.A noter qu’en Tunisie, 80% du pouvoir d’achat national se situe dans le grand Tunis, la région du Sahel et Sfax, gouvernorats de consommation par excellence.Pour le cas de Kébili, ” ce gouvernorat ne dispose ni d’un réseau de chemin de fer, ni d’une route rapide à deux voies, pouvant faciliter le déplacement des personnes et le transfert des marchandises, ce qui décourage les investisseurs à y lancer des projets. Il faut désenclaver la région et à la relier au système économique du pays, en accélérant la réalisation de projets d’infrastructure “, a préconisé, Hassen.Pour ce qui est de la connectivité numérique, le directeur exécut ...Read more

Investisseur Condition Valeur Production Agroalimentaire Transformation Décision Conseil Déplacement Bye Activité Chômage Electricité Pays Matière Réseau Investissement Infrastructure Directeur exécutif Exportation Développement Marché Directeur Régional Direction Régionale Chemin De Fer Investissement direct à l'étranger Nouvelles Technologies Promotion Création Gaz Cabinet Registre Institut Enseignement Supérieur Transparence Pouvoir d'achat Problème Privée Dinars Gouvernance Femme été Compte Gouvernorat Société Civile Secteur Taux De Chômage fruits Société contre pour rien Mensonge Faible Mesuré Juin Aujourd Hui Journée Riche Tunisie Grand Tunis Sfax Kébili

Articles similaires