TN NEWS

Recours à la planche à billet : Ismaïl Lalmas prévoit le pire

A la suite des déclarations de la Banque d’Algérie quant au préjudice du financement non conventionnel il ne se passe un jour sans que des experts ne s’y penchent. Ainsi,  Smail Lalmas, président d’Algérie Conseil export (ACE), opposé au recours à la planche à billet, considère qu’aujourd’hui, « les conséquences ne sont pas encore visibles sur le terrain, mais si ça continue, elles seront graves sur l’économie du pays et sur le pouvoir d’achat des citoyens ».« Nous avons parlé et alerté sur les retombées négatives de la planche à billet dès son annonce par l’ex-Premier ministre Ahmed Ouyahia, en septembre 2017, alors qu’il nous prenait pour des clowns, une critique qui m’a vraiment touché », a-t-il déclaré sur une chaîne TV.Lalmas, se désolera du fait que, lors de l’annonce de l’application du financement non conventionnel, « les gouvernements précédents nous accusaient de cultiver l’alarmisme, de chercher à démoraliser le peuple, ils ont même m ...Read more

Conseil Situation Économique Economie Président Chaine Tv Annonce Peuple Gouvernement Financement Pays Exportation Banque Application Argent Objectif Voiture Pouvoir d'achat Premier Ministre Mauvais pour rien Pire contre Critique Conventionnel Journée Aujourd Hui Septembre Algérie États-Unis d'Amérique Japon

Articles similaires