TN NEWS

La Libye file vers la guerre civile et “une fracture permanente”, affirme Salamé

La Libye file vers la guerre civile et “une fracture permanente”, affirme Salamé Quarante-huit jours après le début de l’attaque sur Tripoli par les forces du maréchal Haftar, il y a déjà trop de morts et de destructions, a prévenu mardi 21 mai 2019 l’envoyé de l’ONU en Libye devant les membres du Conseil de sécurité.Selon le Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU dans le pays, Ghassan Salamé, « la Libye est sur le point de sombrer dans une guerre civile qui pourrait mener à une fracture permanente ».« Il faudra des années pour réparer les dégâts déjà causés, et cela seulement si la guerre cesse maintenant », a dit le Représentant spécial.Ghassan Salamé a rappelé que les conséquences et les risques du conflit sont déjà douloureusement ressentis par le peuple libyen. Depuis le début des combats, 460 Libyens, dont 29 civils, ont été tués, plus de 2.400 ont été blessés, et plus de 75.000 personnes ont été déplacées. Déjà désastreuses avant le conflit, les conditions des migrants et des réfugiés en Libye n’ont fait que s’aggraver. Près de 3.400 d’entre eux sont bloqués dans des centres de détention exposés aux combats ou à proximité.« Je ne suis pas ...Read more

Sécurité Point Violence Avant Conflit Peuple Conseil De Sécurité été Racisme Pays Politique Demain Secrétaire général réfugié Attaque Guerre ce mardi Avril Mai Libye État islamique en Irak et au Levant Al-Qaïda Tripoli

Articles similaires