TN NEWS

Abricots : des tonnes jetés aux ordures, une surproduction et des prix qui s’envolent !

Que ce soit chez les primeurs ou dans les grandes surfaces, vous aurez sans doute remarqué le prix plutôt élevé du kilogramme d’abricot qui avoisine les 4 TND. Pourtant, la Tunisie vit actuellement une période de surproduction de ce fruit doré. Intervenant dans Sbeh El Ward ce jeudi 23 mai 2019, le membre de l’Union Tunisienne d’Agriculture et de la Pêche (UTAP), Kouraïch Belghith, a mis en cause une nouvelle décision prise par le ministère du Commerce : toute exportation doit désormais être soumise à une autorisation . 9 millions de tonnes d’abricots détruits Les conséquences ont été immédiates selon lui : les agricultures ont été incapables d’exporter ces derniers jours vers la Libye et l’Algérie, qui absorbent, d’habitude, ce surplus de production. Deux chiffres qui nous laissent perplexes ont été évoqués par le membre de l’UTAP : mercredi 22 mai 2019, 3 tonnes d’abricots ont été détruits et on devrait s’attendre à la destruction de 6 tonnes ce jeudi 23 mai 2019. Plus encore : le kilogramme d’abricots au marché de gros de Kairouan – un gouvernorat qui produit 45% des abricots du pays – atteint les 200 millimes seulement… Des tonnes détruits d’un fruit devenu un luxe pour certains tunisiens. « L’autorisation a fermé les portes de l’exportation » Pour le membre de l’UTAP, la solution est simple : il faut abroger le décret relatif à l’autorisation d’exporter. Il rappelle, au micro de Hatem Ben Amara, qu’il est impossible pour les petits agriculteurs de se rendre quotidiennement au marché pour vendre les abri ...Read more

Importation Part Production Débat Décision Compte Ministère Exportation Marché Prix Tunisien Matin Solution Facture Produit Réaction Titre été Pays Gouvernorat fruits Cause Incapable Impossible Ferme Aujourd Hui Mai Mercredi Jeudi Bon mieux Algérie Libye Tunisie Hatem BEN AMARA Union Tunisienne de l'Agriculture et de la pêche Kairouan

Articles similaires