TN NEWS

Vatican : un immeuble de luxe aurait été payé avec des dons à l’Église

La justice vaticane enquête sur le circuit d’achat opaque d’un immeuble de luxe londonien financé grâce aux dons à l’Église, nouvelle affaire délicate touchant aux finances du Saint-Siège qui a vu le pape limoger le chef de la gendarmerie chargé du dossier.L’enquête, commencée durant l’été, pointe “de graves indices de malversations, fraude, abus de fonction et blanchiment”, selon le mandat de perquisition publié dimanche par le magazine italien L’Espresso . Semblant confirmer que le pape François a des difficultés à imposer sa réforme de transparence financière au sommet du Saint-Siège.La justice vaticane avait procédé le 1er octobre à des saisies de documents dans les bureaux mêmes de la Secrétairie d’État – le cœur du gouvernement du Vatican, où travaille la garde rapprochée du pape – et de l’Autorité d’information financière (AIF) – un gendarme financier indépendant. C’est le seul épisode de cette affaire qui a été confirmé par le Vatican, le jour même. Cinq personnes, dont le numéro deux de cette autorité anti-blanchiment et un prélat, ont été “suspendues par précaution” de leurs fonctions dans le cadre de l’enquête, a ensuite révélé une affichette à usage interne de la gendarmerie vaticane portant leurs photos et noms, tels des repris de justice. Document fuité également à L’Espresso .Selon son porte-parole, le pape aurait peu apprécié cette méthode bafouant “la présomption d’innocence” : François s’est séparé lundi dernier de son fidèle garde du corps et trop zélé chef de la gendarmerie vaticane, Domenico Giani. Les fuites de documents, distillées en trois vagues de plus en plus détaillées, qui font également l’objet d’une enquête à la demande du pape, sont toutes arrivées entre les mains du journaliste d’investigation Emiliano Fittipaldi, de L’Espresso . Il avait déjà publié des documents volés sur les pratiques financières internes du Saint-Siège dans un vaste scandale baptisé “Vatileaks II” en 2015, qui avait conduit à un procès et à la condamnation d’un prélat espagnol pour avoir divulgué les papiers secrets. Un fonds luxembourgeois dans l’affaire Dans le viseur des enquêteurs aujourd’hui, selon les documents de L’Espresso : les 650 millions d’euros de fonds à disposition de la Secrétairie d’État (en 2019) “provenant en majeure partie des dons reçus par le Saint-Père pour des œuvres de charité et le fonctionnement de la Curie romaine”, dont le célèbre “Denier de Saint-Pierre”, indique le mandat de perquisition. Environ 500 millions d’euros de cette cagnotte ont été confiés ces dernières années à la banque Crédit Suisse chargée de les réinvestir.L’enquête est part ...Read more

Ancien Valeur Lancement Projet Voiture Cadre Euros Disposition Tribunal Eglise Versement Porte-parole Président Gouvernement Démission Homme D'Affaires Procès Information Achat Argent Quartier Plot Institut Transparence Précaution Justice Suspects Nettoyage Journaliste Fraude Opération Mandat été Finance Banque Document Scandale Droit Episode Luxembourg Indépendant Journée lundi dernier Dimanche Octobre Aujourd Hui fidèle contre Suisse

Articles similaires