TN NEWS

Le monde arabe a besoin d'un débat du Brexit

La Bourse de Paris a terminé en légère baisse vendredi (-0,24%), soumise à quelques prises de bénéfices après la récente hausse du marché, sur fond de craintes quant à la dégradation de la situation en Irak.L'indice CAC 40 a perdu 11,12 points à 4.545,28 points, dans un volume d'échanges modéré de 2,9 milliards d'euros. La veille, il avait terminé presque stable (-0,02%).Le marché parisien a cédé pas mal de terrain à la mi-journée, avant de limiter la casse, notamment grâce au rebond de Wall Street."C'est une séance un peu plus volatile que d'habitude. L'Irak incite les investisseurs à prendre une partie de leurs bénéfices après la hausse observée depuis (la dernière réunion de) la BCE", résume Andréa Tuéni, analyste chez Saxo Banque.Les mesures de soutien à l'économie dévoilées la semaine dernière par la Banque centrale européenne ont permis au CAC 40 de s'approcher tout près des 4.600 points ces derniers jours.La situation en Irak est toujours préoccupante après l'avancée des jihadistes qui ont déjà pris de nombreux territoires. En réaction, les Etats-Unis n'excluent pour l'instant aucune option. L'impact de la crise irakienne sur les marchés reste toutefois à relativiser et n'est pour l'instant qu'un prétexte pour souffler, comme avait pu l'être il n'y a pas si longtemps la crise en Ukraine.Pour l'instant, ce recul ...Read more

Coup D'État Avant Sans Permis Débat Monde Arabe Contrat Commissariat aux comptes Economie Marché Ouverture Réunion Bourse Séance Mois Réaction Recommandation Euros Dégradation Banque Rue Pétrole Secteur Société Crise pour rien Stable Sensible Vendredi Journée La semaine passée Soutien Iraq États-Unis d'Amérique Ukraine Inde Air France Airbus Banque Centrale Paris

Articles similaires